Festival de Cornouaille 2006 - Quimper - Le site officiel par An Tour Tan - Rencontres en Bretagne - Kejit e Breizh
un site www.antourtan.org
Festival de Cornouaille 2006 - Quimper - Le site officiel par An Tour Tan - Rencontres en Bretagne - Kejit e Breizh

Newsletter

Festival de Cornouaille 2006 - Quimper - Le site officiel par An Tour Tan - Rencontres en Bretagne - Kejit e Breizh
Dernière mise à jour du 26/03/2017 à 05:35
Accueil Festival de Cornouaille
 dérouler le menu

En direct du Festival de Cornouaille
 dérouler le menu

Le programme 2006
 dérouler le menu

Billetterie
 dérouler le menu

Services
 dérouler le menu

Espace Presse
 dérouler le menu

Archives internet du Festival de Cornouaille
 dérouler le menu

Festival de Cornouaille - En direct
Jeudi 23 juillet 2009

Université d'été : Bernez Rouz et Muriel Morvan retracent 40 ans de télévision en Bretagne

Mis en ligne le 17/09/2009


photos : cliquez ici


VIDÉOS
Aucune vidéo disponible

AUTRES LIENS
Aucun lien disponible
version imprimable
envoyer à un ami
sommaire du jour
rubrique "en direct"
retour page précédente
Ce matin avait lieu le 4e rendez-vous de l'Université d'été du Festival de Cornouaille, au Musée départemental Breton. Au menu du jour, "La Bretagne sur les ondes et à l'écran", une conférence animée par Bernez Rouz et Muriel Morvan de France 3 Ouest.

Bernez Rouz, vieux routier de la télévision, a commencé par retracer les principales dates qui auront marqué l'évolution de la télévision française, et bien sûr bretonne. En 1964, une seule chaîne émettait sur le territoire, mais néanmoins un journal télévisé avait déjà été créé à Rennes, d'une durée quotidienne de 15 minutes, et comprenant une minute de langue bretonne. Une révolution pour l'époque, puisque Charlez Ar Gall en avait pris l'initiative sans avoir l'accord du ministère...

1965, c'est bien sûr l'apparition sur les ondes de la seconde chaîne française, puis, en 1973, la troisième. En 1968, le temps d'antenne consacré à la langue bretonne évolue et occupe désormais 5 minutes par jour. Dès lors, des chroniques complètent le travail éditorial. En 1971, étape importante et suite logique, le premier magazine en langue bretonne est créé, toujours sur une idée de Charlez Ar Gall, et co-présenté avec Pierre-Jakez Hélias. 15 minutes tous les 15 jours, encore un palier franchi...

En 1973, FR3 instaure ses antennes régionales, et, Bernez Rouz dixit, "chacun faisait ce qu'il pouvait", à savoir "gratter" des minutes... En 1978, une charte culturelle de Bretagne est signée avec Valéry Giscard D'Estaing, ce qui permet notamment la création d'une émission supplémentaire en langue régionale.

En 1981, l'audiovisuel entame une longue révolution, un véritable "big bang" avec François Mitterrand, qui d'emblée dissout l'ORTF et créée deux entités différentes, FR3 d'un côté, Radio France de l'autre. RBO reste à Quimper, et l'antenne télévisée à Brest. Fañch Broudig présente alors les actualités en Breton, An Taol Lagad, le samedi et le dimanche. Les années 80, c'est aussi bien sûr l'éclatement de la bulle radio, qui donnera naissance à de nombreuses radios libres, pouvant maintenant émettre en FM.

Durant les années 90, les entités régionales sont décentralisées, et le France 3 du grand ouest se scinde en plusieurs annexes, France 3 Iroise, Rennes et Nantes. Muriel Morvan débarque à France 3 Iroise en 1989, première journaliste bilingue français-breton ! Désormais, le contenu en Breton ne sera plus une copie du contenu en langue française, mais de vrais reportages et interviews spécifiques, avec une ligne éditoriale propre. A cette même époque, An Taol Lagad devient une quotidienne, et les informations en Breton sont même diffusées à midi !

TF1, toujours à l'affût, et surtout avec un breton à sa tête, Patrick Le Lay, s'aperçoit de l'importance de l'actualité locale et installe à son tour une équipe à Brest. Cependant, les journaux en Breton sont supprimés l'été, les vacances et les jours fériés, France 3 se disant avant tout une chaîne nationale avec des fenêtres pour télévisions régionales. Cet état de fait semble typiquement français, Bernez Rouz expliquant que dans les autres pays européens, ce sont les programmes en langues régionales qui prennent le pas sur les programmes nationaux.

En 2002, France 3 Ouest innove une fois encore, en lançant Mouchig Dall, une émission en Breton dédiée aux enfants, le mercredi matin. Les années 2000 voient également naître une nouvelle chaîne, privée, appartenant... à Patrick Le Lay (tiens, tiens...) ; beaucoup de programmes dès le début, des projets ambitieux, mais malheureusement, TV Breizh n'est disponible que par satellite, et le modèle économique bat rapidement de l'aile. Aujourd'hui, TV Breizh ne diffuse plus aucune émission en langue bretonne, et devrait même changer d'appellation l'année prochaine.

Quel avenir désormais ? Un constat : France Télévisions regroupe et dirige désormais toutes les chaînes publiques, y compris les antennes régionales. S'agit-il d'un retour en arrière, au temps de l'ORTF ? La question mérite d'être posée, et les responsables régionaux restent vigilants. Mais Bernez Rouz reconnaît par ailleurs que les moyens alloués leur permettent cependant plus de souplesse pour couvrir les grands événements de la région ; exemple cet été, des directs aux Vieilles Charrues ou encore au Festival de Cornouaille, samedi.

Une chose est sûre : à l'échelle de l'évolution, la télévision finalement n'est qu'un média récent, toujours en gestation, toujours en évolution, toujours en mouvement... Comme la Bretagne, finalement.

Nicolas Gonidec - Catherine Thierry  


[retour page précédente]  [actualiser]  [vidéos et sons : aide]  [réagir dans le forum]
Festival de Cornouaille© et An Tour Tan© sont des marques déposées.
Site internet enregistré à la CNIL (Commission Informatique et Libertés).

Textes, photos et vidéos sont la propriété exclusive d'An Tour Tan
et du Festival de Cornouaille. La reproduction ou l'utilisation,
sous quelque forme que ce soit, de nos informations, est strictement
interdite sous peine de poursuites judiciaires.


en direct
du festival 2009
Accueil
Festival en direct 2009




En attendant le festival...



Samedi 18 juillet 2009



Dimanche 19 juillet 2009



Lundi 20 juillet 2009



Mardi 21 juillet 2009



Mercredi 22 juillet 2009



Jeudi 23 juillet 2009



Vendredi 24 juillet 2009



Samedi 25 juillet 2009



Dimanche 26 juillet 2009